L'Observatoire des Tortues Marines de St Leu est un centre de sensibilisation à l’environnement sur le thème des tortues marines réparti autour de 1 500 m3 de bassins alimentés en eau de mer, des locaux pédagogiques et scientifiques et 1 500 m2 d’espaces extérieurs.

 

LA DÉCOUVERTE

La reconstitution des habitats naturels des tortues marines permet de mieux connaître ces reptiles marins, vieux de 110 millions d’années. Les visiteurs accèdent au site en traversant une plage, et vont découvrir les différents habitats occupés par les tortues marines au cours de leur cycle biologique, leur parfaite adaptation au milieu marin. Le parcours dévoile progressivement les tortues qui évoluent dans un bassin de 500 000 litres, pour terminer sur un panorama sous-marin unique grâce à une vitre courbe de prés de 20 mètres carrés.


LA CONFRONTATION

Le second espace explique les liens étroits et variés qui se sont tissés, au cours des âges et partout où les tortues marines sont présentes, entre les sociétés humaines et ces animaux mystérieux. Il est fait appel aux sciences humaines pour exposer deux approches.
Une approche thématique pour comprendre la valeur culturelle des tortues marines, mais également leur utilisation comme source de nourriture et comme matière première.
Une approche géographique présentant les lieux ou les communautés pour lesquels les tortues marines possèdent une importance particulière.

 


L'AVENIR

Ce dernier espace du parcours muséographique veut amener les visiteurs à réfléchir sur la nécessité, mais également la difficulté de concilier la préservation des tortues marines et de leurs habitats, avec la volonté légitime de développement des communautés humaines qui y vivent.

Des supports multimédias et interactifs sont largement utilisés pour mettre en avant :

  • les programmes scientifiques 
dont l’objectif est de mieux connaître la biologie des tortues marines et leur rôle dans les écosystèmes
  • l’importance de la coopération régionale pour mettre en oeuvre des mesures de gestion de ces espèces migratrices
  • l’implication des communautés locales qui doivent être des acteurs privilégiés et les premiers bénéficiaires de ces programmes.

 


L'ATELIER VIVANT

Le travail de l’écaille. Du lundi au jeudi et le 2ème samedi du mois de 14h à 18h sans supplément de prix.

La fabrication, le commerce et la détention d’objet en écaille de tortue sont réglementés par l’arrêté ministériel du 14 octobre 2006.
Celui-ci fixe la liste des tortues marines protégées sur le territoire national et les modalités de leur protection. Cet arrêté prévoit une autorisation préalable pour l’utilisation de l’écaille à des fins commerciales. Elle est individuelle et non-cessible, valable 5 ans et peut-être renouvelée à la demande de l’artisan.

Les artisans ayant obtenu cette autorisation sont au nombre de 4 à La Réunion. 3 d'entre eux sont membres de l’Association des Ecaillistes de La Réunion. Cette association s’est engagée dès 1986 à ne travailler que l’écaille de tortue d’élevage : ses membres ont obtenu le renouvellement d’une autorisation déjà accordée en 2000 et garantissant l’origine de la matière première, le suivi des stocks (provenant de l’ancien élevage de Saint-Leu) et la traçabilité des produits.

L’atelier permet également de faire découvrir les savoir-faire développés par cet artisanat endémique de La Réunion (l’écaille de tortue d’élevage est unique). Cet artisanat est un fleuron des métiers d’art sur l’île que la Région Réunion souhaite promouvoir.

 

LA SALLE VIDÉO

Un programme varié de films et documentaires est présenté tous les jours dans la salle de projection de 40 places.


LES ESPACES EXTÉRIEURS

Kélonia est situé au coeur d’un environnement exceptionnel, sur le littoral ouest de La Réunion bénéficiant d’un ensoleillement privilégié. Le parcours muséographique s’achève, comme il a commencé, à ciel ouvert. Dans un jardin reconstituant la végétation littorale indigène de l’île, les tortues de terre profitent de l’ombre des veloutiers. Une esplanade aménagée au sommet d’un ancien four à chaux, offre une vue panoramique sur le lagon et la baie de Saint-Leu.


LES ESPACES SCIENTIFIQUES

Des points de vue aménagés sur le parcours muséographique permettent de suivre les programmes scientifiques de Kélonia.



Le centre de soins héberge dans des bassins individuels les tortues en quarantaine ou en soins.



L’équipe scientifique de Kélonia, développe en coopération avec d’autres équipes de la région ou d’Europe des programmes de recherche sur le centre et dans les habitats naturels.